Thaïlande et ses traditions

Thaïlande us et coutumes


ICI JE VAIS VOUS PRÉSENTER QUELQUES USAGES ET COUTUMES DE THAÏLANDE


Le wai thaï est une des base du savoir vivre thaïlandais, en Thaïlande il est rare de voir des gens se serrer la main pour dire bonjour.

Voici quelques règles a respecter:

-Ne waiyez jamais une personne plus jeune que vous ou un enfant, vous mettriez la personne mal à l'aise ou on se moquera de vous gentiment.
-Toujours waiyer les personnes âgées, elles sont très respectées en Thaïlande.
-Lorsque vous vous rendez dans une administration pour demander un service vous pouvez waiyer la personne pour la remercier.
-Lorsque une personne vous waiye, vous pouvez rendre son geste, si c'est un enfant waiyez le brièvement au niveau de la poitrine.
-Lorsque vous quittez une assemblée d'adultes vous pouvez waiyer et dire que vous partez, c'est une marque de politesse.
-Si vous êtes amené à rencontrer un moine, waiyez le toujours, les pouces au niveau des yeux,quelque soit son âge, en respect pour sa qualité de moine
-Si on vous offre un cadeau, remerciez et waiyez la personne, quelque soit son age.
-Si vous bousculez, dérangez ou offensez une personne, excusez-vous et waiyez brièvement .
-Si vous êtes amené à avoir une relation amicale avec une personne vraiment âgée, avant de la quittez pour longtemps vous pouvez la waiyer en vous mettant à genou devant elle, cette personne saura que vous lui manquerez.









Une autre marque de savoir vivre incontournable en Thaïlande est le geste de se déchausser avant d'entrer dans une maison, une chambre, un temple et dans tout endroit ou l'on voit clairement que tout le monde se déchausse avant d'entrer.

Laissez vos chaussures devant la porte avec les autres, elles ne disparaitront pas.

















À NE JAMAIS FAIRE!



-Ne jamais toucher la tête de quelqu'un avec insistance, c'est une offense très grave, mettre la main sur la tête d'une personne, tapoter la tête d'une personne avec un objet, et pire, toucher la tête d'une personne avec ses pieds!
Il en est de même pour les statuettes de bouddha que l'on ne doit pas prendre par la tête.

-Le pied est considéré comme vulgaire, ne montrer jamais une personne du pied, dans une assemblée essayez de ne pas diriger vos pied vers quelqu'un, ne tirez jamais une personne par les pieds, dans un temple repliez vos pieds en dessous de vous pour vous assoir par terre.

-Evitez les démonstrations amoureuses trop "chaudes" même des long baisers en publique peuvent mettre les thaï très mal à l'aise et même choquer.

-Les démonstration de sentiments débordantes en publique sont aussi à proscrire, pleurer, crier, rire sonores pendant une cérémonie, paroles vulgaires, tout cela risque de vous faire descendre irrémédiablement dans l'estime des Thaïs.

-Insulter, critiquer, se moquer du roi et de la famille royale en publique peut vous amener jusqu'en prison.

-Si vous vous rendez dans un temple, une administration, s'il vous plait, habillez vous correctement, pas de mini-jupe, polo sans manche, décolleté plongeant, torse nu, chaussures de plage, et très spécialement dans les temples il est vivement recommander de faire très attention à sa tenue.

-Si vous manger par terre avec une famille thaïe, ne traversez jamais les plats directement pour vous rendre quelque part, n'enjambez jamais rien qui contient de la nourriture, et pas non plus une personne qui dort allongée par terre.

-Il y a des choses à ne jamais élever au dessus de la tête des gens: sous-vêtement, chaussures, balais, torchons, chaussettes, détritus.

-Si vous êtes une femme ne toucher jamais un moine, pour lui donner quelque chose déposez cette chose devant lui en prenant soin de vous mettre plus bas que lui.

-En ville ne jetez jamais votre cigarette n'importe ou sous peine d'une lourde amende.


CE QUI EST LE BIENVENU



-Les efforts visibles pour parler le thaï sont vivement appréciés, même si on se moque un peu de vos fautes de langage.

-Quand vous faites des achats dans la rue, il est de coutume de marchander, mais poliment et raisonnablement et avec discernement, certaines personnes très pauvres, âgées on besoin du revenu de leurs petites vente pour survivre, dans ce cas offrez leur un sourire et soyez généreux!

-Intéressez vous à la culture, aux coutumes, posez des questions et cherchez à comprendre la vie des gens et partagez vos idées.

-Soyez humble, ne regardez pas les gens de haut, vous récolterez des sourires et des amis.

-Si vous allez dans les campagnes, voici quelques petites attentions très appréciées: friandises, boissons, lait, pour les enfants, pour les personnes âgées aussi, les gens sont pauvres et il est bien venu d'offrir des choses qui se mange ou des boissons, demandez conseil aux commerçants.

En général, politesse, respect, pudeur, tempérance, écoute, humilité, courage, argent aussi en Asie le don d'argent est très répandu et dans les campagnes l'entre-aide financière est parfois une question de survie.

La Thaïlande traditionnelle

LA BASE DE LA VIE EN THAÏLANDE: LE RIZ

En Thaïlande on trouve plusieurs sortes de riz, ils diffèrent suivant les régions, le goût des gens et leurs moyens financiers.






































-Le riz commun, riz aux grains fins et courts, peu parfumé et peu moelleux dans la bouche.

-Le riz au jasmin, ses grains sont fins et long, très parfume et tendre dans la bouche.

-Le riz rouge, sa coloration varie, riz peu parfumé, les grains ne tiennent pas trop bien la cuisson.

-Le riz gluant blanc, le khao niao, le grain non cuit est très mat, ce riz est cuit uniquement à la vapeur, il est collant et rassasie vite. c’est le riz de prédilection de la région du nord-est, chez nous en Esan.

-Le riz gluant rouge, le khao niao dam ou khao niao kham, le grain est rouge-mauve, gluant et plus coriace que le blanc.

En ce qui concerne le riz gluant, on le mange accompagné des plats traditionnels mais il entre aussi dans la préparation du khao niao mamuang, riz gluant à la noix de coco sucré servi avec de la mangue fraiche, et des khao tom mat, le riz et les ingrédients sont enfermés ensemble dans des feuilles de bananier, ficelés et cuit à la vapeur, le khao tom mat est sucré ou non suivant le cas.

Le riz est la base des repas de tous les jours.

Pour questionner une personne sur ce qu'il va manger, on lui demande ce qu'il va manger avec son riz.



ICI, QUELQUES IMAGES DU RAFFINAGE DU RIZ CHEZ UN DES FRERES DE LA MAMAN DE TEUNG:




 

L'ALCHOL DE RIZ, LE LAO KHAO



C’est malheureusement une tradition dangereuse mais qui fait partie de la vie sociale de tous les thaïlandais.
Surtout dans les campagnes, les autres boissons alcoolisées sont plus chères et donc celui-ci fait partie de toutes les réunions, et tout le monde le boit avec plus ou moins de sobriété…
On le boit pur dans un petit verre, accompagné d’eau fraiche pour faire passer. c’est le « pek »

On est vite accro et la désintoxication est aussi pénible que le sevrage des drogues durs.

LE SOM TAM, ATTENTION LES PAPILLES, C'EST EXPLOSIF!!!





Une salade de papaye verte, très pimentée, acidulée.

Elle se prépare dans un mortier avec un pilon.

Les ingrédients de base sont : -piments-ail-tomates-jus de citron-sucre en pate-sauce de poisson-glutamate-papaye verte.

Il y a des variantes selon les régions.

Le som tam thai, le somtam lao, le premier est plus sucré et on y met-crevettes séchées-cacahuètes-un peu de carotte, le second est moins sucré et on y ajoute le « pala », poisson en saumure et parfois aussi des petits crabes très salés.

On peut aussi faire le som tam avec des concombres, des fruits, enfin il y a des tas de variantes délicieuses pour les connaisseurs.


LE MASSAGE THAÏ, TRADITION ET BIEN-ÊTRE



Du thaïlandais Nuad signifiant massage et de Bo'rarn signifiant traditionnel, le Nuad Bo' rarn est la méthode de massage traditionnelle thaï.
Datant de plus de 2500 ans, le massage thai fait partie intégrante de la médecine thaïe. Les influences de l'Ayurveda (médecine indienne), de la médecine traditionnelle chinoise et de certaines techniques de yoga sont très présentes dans cette pratique.
Au cours du massage, des points de pression et des étirements imitant des positions de yoga sont effectués.
Le massage thai traditionnel est un massage complet, des pieds à la tête. Il dure d'une heure et demie à trois heures selon la tradition Thaïlandaise.
Le massage traditionnel Thaï agit sur le système énergétique via des lignes d'énergie appelées "Sen". Ces "Sen" parcourent le corps entier et véhiculent le fluide de force vitale.
L'objectif  de ce massage est de libérer les blocages  qui  perturbent l'équilibre de ces circuits et génèrent tensions, douleurs et à long terme, maladies.

Origine du massage Thaï :

Voilà plus de 2500 ans, le docteur personnel du roi de Magadha et ami de Bouddha créait à l'intention des moines et des contemplatifs une pratique de massage profondément imprégnée de l'esprit du yoga.
En Thaïlande, Shivago Komarpaj d'origine d'Inde du nord, est une figure légendaire. Sa personnalité est liée au bouddhisme lui-même et pas seulement au massage.
En Asie, aux yeux de certains, il est le père de la médecine.

Voici le site du Wat Po:

****www.watpomassage.com/2009/index.php?page=&lang=EN****

Ici un très bon site de Pilippe Duparque

Le massage thaïlandais traditionnel Réflexologie et relaxation

LA BOXE THAÏLANDAISE 







La boxe Thaï est un sport de combat créé pour les militaires thaïlandais au XVIe siècle. Il est classé en Occident parmi les boxes pieds-poings (BPP), c’est-à-dire les boxes dites « sportives ».La boxe thaïe trouve son origine dans des pratiques martiales ancestrales, notamment dans ce qu’on appelle en Occident le muay boran (boxe traditionnelle) et du krabi krabong (pratique avec les armes)La boxe Thaï est un art, une discipline, elle exige du courage, de la persévérance, de la loyauté, du respect, en Thaïlande elle est pratiquée par les garçons et les filles, elle peut sauver bien des enfants de la délinquance et réhabiliter beaucoup de jeunes déjà sortis du droit chemin et désirant se refaire une nouvelle vie. Bien des amitiés naissent de deux jeunes qui se combattent loyalement et s'admirent pour leur courage mutuel.La pratique de la boxe thaïlandaise est considérée comme sport national en Thaïlande. De nombreux petits clubs d’entraînement (appelés camps) parsèment le pays et accueillent les jeunes garçons à partir de sept ans. Les combats importants sont régulièrement retransmis tous les samedis et dimanches par les chaînes de télévision. Les deux stadiums les plus connus de Bangkok, où se déroulent les combats sont le Lumpinee et le Rajadamnoen. Ces endroits sont connus dans le monde entier et sont considérés comme la référence en Muay Thaï. Le Lumpinee est situé sur Rama IV Road, proche du Lumpinee park et le Rajadamnoen est situé sur Rajadamnoen Nok Road en face du quartier général de l’armée royale thaïlandaise. Chez les professionnels, le combat se déroule en 5 rounds de trois minutes. Il est précédé par une danse rituelle : le Ram Muay durant laquelle le Nak Muay (boxeur) porte le Mongkon (bande de tissu autour de la tête pour manifester le respect à son entraîneur et pour optimiser sa perception mentale), qui est composé de gestes codifiés exécutés par les deux adversaires individuellement et qui sont propres à chaque école ou style. Un petit orchestre composé d’un tambour, d’une cymbale et d’une flûte nasillarde, rythme les rounds. Les coups autorisés sont les suivants : coups de poing, de coude, de genou et de pied. Les corps-à-corps peuvent durer et sont l’occasion de coups de genou, ils peuvent se terminer par une projection de l’adversaire ou être interrompus par l’arbitre. L’usage des coups de coude est rare lors de la plupart des combats de boxe thaïlandaise hors Thaïlande ; cela pour ses raisons de dangerosité. Les coups de pied circulaires sont souvent délivré avec le tibia. Ces derniers les plus usités peuvent être considérés comme les « coups de base » du boxeur thaïlandais.


Les télévisions du monde entier retransmettent les grands combats de Muay Thaï en Thaïlande et au Japon particulièrement le spectaculaire tournoi du K-1 (kick-boxing japonais) avec ses 20 000 spectateurs et ses bourses de plus de 200 000$. Cette forme déguisée de Muay Thaï a été influencée également par de nombreuses pratiques du Sud-est asiatique, notamment par la boxe birmane (lethwei) et la boxe cambodgienne (kun khmer) cousines du Muay Thaï.



LA PORCELAINE BENJARONG, LA PORCELAINE DES ROIS...


Jaekan Benjarong - แจกันเบญจรงค์

Reservée à la Cour jusqu'au 18°s, la porcelaine Benjarong est encore aujourd'hui entièrement réalisée à la main. Ses motifs typiquement thaïs se marient avec des intérieurs classiques comme modernes.



Découvrir la Thaïlande autrement avec Safarine Tours Thaïlande

0