Les poésies de ma vie


Poésies, passions et réflexions

Avant-Propos
  

J'ai ressenti le besoin d'écrire des poèmes depuis l'âge de 12 ans...
J’étais une poupée qui pleure…
Une enfant triste, égarée dans les méandres de la solitude et de l’ennui. Une adolescente mal dans sa peau, mal dans sa vie. En grandissant, je n'ai pas toujours choisi les bons chemins, mais je n'ai jamais cessé d'écrire, car pour survivre je devais m’entourer de rêves, de beauté et d'amour. Le cœur perdu et l’âme fatiguée par des sentiments trop violents, trop effrayants pour ma petite tête fragile…
Une adulte en perdition, un papillon de nuit, un cœur facile à dupé.
Mes amours furent décevants, et parfois violents, petit à petit la flamme qui brûlait en moi s'est éteinte, mon cœur blessé n’avait plus envie de créer. Je suis restée des années sans ouvrir mon livre de poèmes, sans écrire un mot, ma créativité aux oubliettes, j’étais une ombre...
J'ai été la compagne de 25 ans d’un homme qui m'a fait plonger dans l’abîme noir et profond de la dépression et de l'angoisse. Un grand malade, qui m'inspirait de la pitié et de la peur, un mélange dangereux qui failli me perdre à tout jamais !
Je suis restée une enfant jusqu’au jour où le grand amour m’a donné des raisons de grandir.
Et c’est là que tout a commencé…
Et je suis partie à la recherche de la force absolue. Je suis allée au bout du monde, espérant découvrir un trésor merveilleux.
Un voyage merveilleux, exaltant et riche d’enseignement !
J’ai rencontré l’inconnu…J’ai eu envie d’apprendre !
J’ai rencontré l’amour…J’ai eu envie de protéger !
J’ai rencontré l’espoir…J’ai eu envie de continuer !
J’ai rencontré la force…Et je suis restée là où l’amour m’a conduite, dans les bras de celui qui m’a ouvert les yeux sur les choses de la vraie vie et sur les mondes cachés derrière…
Oui, j’ai oublié de vous dire ! Je ne vis pas dans mon pays, je suis belge, mais mon cœur a adopté un autre continent, une autre vie un autre monde.
La Thaïlande m'a tout donné, l’amour, l’amitié, l’espoir...
Et surtout le sentiment d'appartenir à un TOUT, d’être à ma place. Ma quête était terminée, peu importe les conséquences, je resterai dans le pays qui a su donner un sens à ma vie !
A 45 ans j'ai enfin trouvé le grand amour !
Il était tout ce dont je rêvais ! Je n'avais plus besoin de m'inventer des romances imaginaires ! Il était là ! Ni mes yeux, ni mon cœur ne pouvaient croire à ce bonheur ! Il m'a fait renaître de mes cendres, il a rallumé la flamme de mes sens, il m'a redonné confiance ! Et c'est à lui que je dédie ce recueil du meilleur de moi-même. Il m'a fait reprendre la plume, j’avais enfin envie d'ouvrir ses souvenirs et d'en faire quelque chose ! C’est lui seul qui m'a inspiré toutes les rimes et les mots pour terminer enfin mon œuvre poétique ! C’est donc pour le Thaï de mon cœur, Siriboon, Teung de son petit nom, que je vais me battre furieusement pour que le monde lise enfin ces poèmes dont je suis fière, et qui reviennent comme moi de l'enfer de l’oubli !
J'espère que ce recueil fera naître en ceux qui le liront bien des couleurs et des passions !



0