La Thailande mystique

Thaïlande mystique

LA THAILANDE EST UN PAYS RELIGIEUX ET MYSTIQUE, LA RELIGION SE MELE AUX SUPERSTICIONS ET PARFOIS MEME A LA MAGIE.

SUR CETTE PAGE JE VAIS ESSAYER DE VOUS PLONGER DANS LE COEUR SPIRITUEL DE LA THAILANDE.



1/ LE BOUDDHISME EN THAILANDE


LA VIE THAÏLANDAISE EST RYTHMÉE PAR LA RELIGION QUI FAIT PARTIE DE LA VIE DE CHAQUE JOUR. LES THAÏLANDAIS SONT EN MAJORITÉ BOUDDHISTE, LE BOUDDHISME EST LA RELIGION NATIONALE DE THAÏLANDE. BOUDDHA ET SES INNOMBRABLES REPRÉSENTATIONS EST LA PLUS HAUTE INSTANCE DE LA SPIRITUALITÉ THAÏE, IL EST SUIVI PAR UN NOMBRE INCALCULABLE D'AUTRES DIVINITÉS ET MOINES CÉLÈBRES ÉLEVÉS AU NIVEAU DE GUIDES SPIRITUELS ET PAR LE CULTE DES ANCÊTRES.


IL FAUT SAVOIR QUE LA NOTION DE DIEU N'EXISTE PAS DANS LE BOUDDHISME THAÏLANDAIS, LE BOUDDHA EST UNE PERSONNE QUI A VRAIMENT EXISTE ET QUI A QUITTE SA VIE DE RICHE NOTABLE POUR VIVRE ET ENSEIGNER SA DOCTRINE. L’ANNÉE SPIRITUELLE EN THAÏLANDE COMPREND DES JOURS DE BOUDDHA, DES FÊTES RELIGIEUSES ET DES CÉRÉMONIES DIVERSES. UN MOIS CONTIENT TOUJOURS QUATRE JOURS DE BOUDDHA QUI SONT DÉTERMINÉS PAR LES PHASES DE LA LUNE. LES THAÏLANDAIS PRATIQUENT LEUR RELIGION DANS LES TEMPLES, LES LIEUX SAINTS ET A LA MAISON.


LES RITES A LA MAISON

DANS CHAQUE MAISON THAÏLANDAISE ON TROUVERA UN PETIT HÔTEL PERSONNEL SUR LEQUEL ON DISPOSE LES STATUES DE BOUDDHA, DES MOINES CÉLÈBRES ET LES DIFFÉRENTES AMULETTES. CET ENDROIT DOIT DE PRÉFÉRENCE SE TROUVER À HAUTEUR DE TÊTE OU PLUS HAUT


LA PHOTO DU ROI, QUI EST DANS LE CŒUR DE TOUS, TROUVE AUSSI UNE PLACE D'HONNEUR DANS LE FOYER DES THAÏLANDAIS.


***LES JOURS DE BOUDDHA: CES JOURS LA, ON VA METTRE DES FLEURS SUR L'HÔTEL, UNE VERRE REMPLI D'EAU ET AVANT DE FAIRE LA PRIÈRE ON ALLUMERA UNE BOUGIE ET TROIS BÂTONS D'ENCENS. LA PRIÈRE SERA PLUS OU MOINS LONGUE L'IMPORTANT C'EST LE CŒUR. LES FLEURS ET L'EAU SERONT GÉNÉRALEMENT CHANGES LE JOUR DE BOUDDHA SUIVANT. DANS CERTAINES OCCASIONS ON OFFRE ÉGALEMENT DU RIZ, DES SUCRERIES ET AUTRES NOURRITURES QUE L'ON LAISSERA SUR L'HÔTEL QUELQUES JOURS.


***L'ANNIVERSAIRE DU ROI: ON OFFRE DES FLEURS A SA REPRÉSENTATION ET ON FAIT UNE PRIÈRE.


***LE MARIAGE THAÏ: CETTE CÉRÉMONIE SE DÉROULE A LA MAISON DE LA MARIÉE, LE CULTE EST CÉLÈBRE PAR UNE PERSONNE QUI DÉTIENT LE SAVOIR POUR COMMUNIQUER AVEC LES ANCÊTRES. LE CENTRE DE LA CÉRÉMONIE EST UN PETIT ARBRE DÉCORÉ AU DESSUS DU QUEL LE COUPLE ALLUMERA UNE BOUGIE. LE CÉLÉBRANT RÉCITE DES PRIÈRES, RAPPELLE LES DEVOIRS DU MARI ET DE LA FEMME ET INVITE LES ANCÊTRES À VENIR A LA FÊTE. LA CÉRÉMONIE TERMINÉE TOUT LE MONDE VA VENIR NOUER UN PETIT CORDON BLANC AUX POIGNET DES MARIES ET ON DONNE AUSSI DE L'ARGENT. LA FAMILLE DE LA MARIÉE OFFRE BOISSONS ET NOURRITURE. C’EST UNE CÉRÉMONIE CIVILE DANS LA QUELLE LES MOINES N'INTERVIENNENT PAS.


***LES OBSÈQUES : CETTE CÉRÉMONIE SE DÉROULE EN TROIS JOURS. LE CERCUEIL EST EXPOSÉ DEVANT LA MAISON, ON DRESSE DES TENTES POUR ACCUEILLIR LES PARTICIPANTS. LES MOINES DU TEMPLE LE PLUS PROCHE VIENNENT EN FIN DE JOURNÉE ET RÉCITENT LES PRIÈRES RITUELLES. LES FAMILLES PARTICIPANTES FONT DES OFFRANDES EN ARGENT LIQUIDE POUR LE TEMPLE ET AIDENT FINANCIÈREMENT LA FAMILLE DU DÉFUNT. LE DERNIER JOUR LES MOINES VIENNENT LE MATIN, RÉCITENT LES PRIÈRES ET PUIS TOUT LE MONDE ACCOMPAGNE LE DÉFUNT AU TEMPLE POUR LA CRÉMATION. DURANT CES TROIS JOURS LA MAISON EST REMPLIE DE GENS JOUR ET NUIT, ON DISCUTE, ET ON JOUE A DES JEUX DE SOCIÉTÉ POUR LUTTER CONTRE LE SOMMEIL.


***LA BÉNÉDICTION D’UNE NOUVELLE MAISON : LA MAISON TERMINÉE ON FAIT VENIR LES MOINES DU TEMPLE POUR BÉNIR LA MAISON ET TOUS LES GENS PRÉSENTS VONT MANGER ENSEMBLE ET DISCUTER.


***L’ACCUEIL D’UN NOUVEAU BÉBÉ : QUAND LA MAMAN RENTRE À LA MAISON AVEC SON NOUVEAU-NÉ LES PROCHES ET LES AMIS VIENNENT LUI SOUHAITER LA BIENVENUE ET NOUER DES PETITS CORDONS BLANC A SES POIGNETS.


***L’ORDINATION D’UN JEUNE MOINE : IL EST BON POUR TOUT HOMME THAÏLANDAIS DE DEVENIR MOINE AU MOINS UNE FOIS DANS SA VIE. UNE PARTIE DE LA CÉRÉMONIE SE DÉROULE À LA MAISON. IL Y A AUSSI UN ARBRE DÉCORÉ ET LE MÊME OFFICIANT QUE POUR UN MARIAGE. C’EST LA MÊME INVITATION AUX ANCÊTRES MAIS LES PRIÈRES SONT DIFFÉRENTES. C’EST UNE GRANDE FÊTE DE PLUSIEURS JOURS, LE DERNIER JOUR LE JEUNE HOMME EST CONDUIT AU TEMPLE PAR TOUS LES PARTICIPANTS.


CHAQUE MAISON THAÏLANDAISE A AUSSI UN PETIT HÔTEL PERSONNEL A L’EXTÉRIEUR. IL EST DESTINÉ AUX ANCÊTRES, ON LEUR DÉDIE CETTE SORTE E PETITE MAISON POUR QU’ILS NE VIENNENT PAS IMPORTUNER LES HABITANTS VIVANT DANS LES LIEUX. IL Y AUSSI UNE CÉRÉMONIE AVEC LES MOINES POUR LA BÉNÉDICTION DE CE PETIT HÔTEL DES ANCÊTRES.

LES RITES AU TEMPLE


TOUS LES MATINS LES MOINES RÉCITENT LES PRIÈRES DU MATIN ET LES PRIÈRES DU SOIR. LES PERSONNES QUI VONT AU TEMPLE POUR PARTICIPER AUX PRIÈRES PARTAGENT AUSSI LA NOURRITURE QUE TOUT LE MONDE APPORTE POUR LES MOINES. LE MATIN LE MOINES SORTENT ET RÉCOLTENT LES OFFRANDES DE NOURRITURE QUE LES GENS AMÈNENT EN GENERAL AU PAS DE LA PORTE DE LA MAISON PUIS ILS RENTRENT AU TEMPLE ET N’EN SORTENT QUE S’ILS DOIVENT SE RENDRE À UNE CÉRÉMONIE.

***LES OFFRANDES : TOUT LE MONDE PEUT VENIR AU TEMPLE OFFRIR DE LA NOURRITURE ET DES OBJETS NÉCESSAIRES AUX MOINES, UN RITE TRÈS COURT DE QUELQUES MINUTES, UNE PRIÈRE, BÉNÉDICTION DES DONATEURS. C’EST LE MATIN QUE CELA CE PASSE, IL N’Y A PAS DE JOUR PRÉCIS ON PEUT FAIRE CELA N’IMPORTE QUEL JOUR.


***LES OFFRANDES COLLECTIVES : CE SONT DES CÉRÉMONIES OÙ TOUT LE MONDE SE RÉUNI POUR OFFRIR DE L’ARGENT AU TEMPLE. ON FABRIQUE UN PETIT ARBRE SUR LES BRANCHES DU QUEL ON ATTACHE DES BILLETS DE BANQUE. IL Y AURA UN CORTÈGE QUI PARTIRA D’UN ENDROIT DÉTERMINÉ POUR ABOUTIR AU TEMPLE. LE CORTÈGE EST ACCOMPAGNÉ DE MUSIQUE ET CERTAIN PARTICIPANT DANSENT TOUT EN MARCHANT VERS LE TEMPLE. ARRIVÉ AU TEMPLE LE CORTÈGE VA TOURNER TROIS FOIS AUTOUR DE L’ÉDIFICE PRINCIPALE DU TEMPLE, ENSUITE VIENNENT LES PRIÈRES ET LES OFFRANDES COMME DANS TOUTES LES CÉRÉMONIES AU TEMPLE.


***LA CÉRÉMONIE DE CRÉMATION : À LA FIN DES TROIS JOURS DE CÉRÉMONIE A LA MAISON, LE CERCUEIL DU DÉFUNT EST CONDUIT AU TEMPLE POUR LA CRÉMATION.


LE FOUR CRÉMATOIRE EST UNE PETIT ÉDIFICE SURÉLEVÉ DANS L’ENCEINTE DU TEMPLE. LES PARTICIPANT S’ESSAYENT DEVANT POUR ÉCOUTER LES PRIÈRES ET LE DISCOURS DU MAITRE DE CÉRÉMONIE QUI VA BRIÈVEMENT RACONTER LA VIE DU DÉFUNT. LE CERCUEIL N’EST PAS ENCORE FERMÉ ET CEUX QUI LE DÉSIRENT MONTENT DONNER UN DERNIER HOMMAGE AU DÉFUNT. ENSUITE LE CERCUEIL EST FERMÉ ET ENTRE DANS LE FOUR. UN PROCHE VA ALLUMER SYMBOLIQUEMENT LE FEU ET LES MOINES VONT RÉCITER DE PRIÈRES PENDANT LA CRÉMATION. LES PROCHES POURRONT VENIR RÉCOLTER LES CENDRES LE LENDEMAIN ET CELLES-CI SERONT DISPERSÉES OU GARDÉES DANS UNE PETITE URNE.


***L’ORDINATION D’UN MOINE : À LA FIN DES CÉRÉMONIES À LA MAISON, UN CORTÈGE CONDUIT LE JEUNE HOMME AU TEMPLE. LE JEUNE HOMME SERA PORTÉ SUR UN TRÉTEAU PAR DES ÉPAULES ROBUSTES, LE CORTÈGE TOURNERA TROIS FOIS AUTOUR DU BÂTIMENT PRINCIPALE DU TEMPLE ACCLAMÉ PAR LES PERSONNES QUI SUIVENT. LE JEUNE HOMME JETTERA DES BONBONS ET DES PIÈCES DE MONNAIE QUE TOUT LE MONDE S’EMPRESSERA DE RAMASSER. LE CORTÈGE ENTRERA DANS LE TEMPLE ET LE JEUNE HOMME S’ESSAYERA AVEC LES MOINES QUI SONT EN CERCLE. APRÈS LES PRIÈRES TOUT LE MONDE SORTIRA ET LAISSERA LE JEUNE HOMME SEUL AVEC LES AUTRES MOINES, LES PORTES SERONT FERMÉES ET LA SUITE SE PASSERA ENTRE LES MOINES ET LE JEUNE NOUVEAU.

                           2/LA THAILANDE DES CROYANCES ET DE LA MAGIE

Le Sak Yant, tatouage sacré de Thaïlande







Entre art et mysticisme, le Sak Yant est un style de tatouage caractéristique de la Thaïlande. Sak signifie « tatouer » et Yant signifie « prières sacrées ». Il s’agit donc de l’art de se tatouer des prières sacrées sur le corps.
A la composante tatouage doit être associée une composante magique quand on parle de Sak Yant. En effet, ces tatouages, rédigés en Sanskrit et se présentant généralement sous une forme pyramidale, sont supposés attribuer force, chance et pouvoirs surnaturels à leur porteur.
Un authentique tatouage Sak Yant doit être réalisé par un moine bouddhiste ou un prêtre brahmane. Cependant, certaines rumeurs indiquent que des ermites des montagnes du Nord Thaïlande seraient également capables de réaliser des tatouages Sak Yant dans les règles de l’art en les chargeant de pouvoirs magiques protecteurs.
La réalisation d’un tatouage Sak Yant n’est donc pas une mince affaire puisqu’il ne s’agit pas d’une simple prestation en magasin spécialisé mais bel et bien d’un rituel qui doit être accompli avec l’aide d’un expert religieux.
 

L’art du tatouage Sak Yant

En Thaïlande, ce ne sont pas les magasins spécialisés dans la réalisation de tatouages qui manquent. Vous en trouverez absolument partout dans les hauts lieux du tourisme du Pays du Sourire. Ces établissements sont capables de réaliser n’importe quel style de tatouage à la demande et sont généralement équipés de matériel dernier cri.
Mais attention, ce n’est pas là que vous pourrez obtenir un vrai tatouage Sak Yant. Ces derniers sont réaliser uniquement par certains moines bouddhistes spécialisés et leur réalisation s’inscrit dans un processus mystico-religieux incluant prières et incantations.
De plus, pour inscrire le tatouage magique dans la peau, les moines doivent employer des aiguilles de bambou traditionnelles ce qui occasionne une douleur bien supérieure à celle d’un tatouage réalisé à l’aide d’une machine moderne. Cependant, si le rituel est réalisé par un expert compétent, le tatoué doit rentrer en transe durant la réalisation du Sak Yant et donc ne ressentir aucune douleur.
Beaucoup d’Européens pensent que le Sak Yant est un enchevêtrement de symboles aléatoires associés à des formes géométriques sans queue ni tête, le tout sur fond d’incantations pseudo-religieuses à peine articulées. C’est une erreur. Chaque symbole est placé à une position bien précise selon les règles d’un schéma global complexe qui assure les propriétés magiques du tatouage. Une seule faute et c’est l’ensemble du rituel qui tombe à l’eau.
Les tatouages Sak Yant sont une association de textes sacrés sanskrit, de formes géométriques associées à la symbolique des temples et de dessins religieux divers. L’ensemble prend généralement une forme qu’on pourrait qualifier de pyramidale et qui symbolise souvent l’architecture d’un temple bouddhiste.
Juxtaposition de tatouages Sak Yant

Mysticisme et magie du Sak Yant

Les Thaïlandais sont extrêmement superstitieux. Il suffit d’un court séjour au Pays du Sourire pour s’en rendre compte. Fantômes, esprits, amulettes sacrées, malédictions, bénédictions, exorcismes et autres joyeusetés surnaturelles impactent très largement le quotidien des habitants de tout le Royaume.
Dans ce contexte, il n’est pas difficile d’imaginer à quel point la réalisation d’un tatouage Sak Yant est une affaire sérieuse. En effet, la protection que ce dernier peut conférer à son porteur varie selon différents critères.
Bien entendu, les compétences et la spiritualité de l’artiste comptent pour beaucoup: un vieux moine, maitrisant cet art depuis des dizaines d’années, sera en théorie plus à même qu’un novice lors de la réalisation d’un Sak Yant dont les propriétés magiques seront puissantes.
L’encre joue également un rôle important. On peut choisir de faire réaliser son tatouage Sak Yant avec de l’encre bénite mais également avec de l’encre bénite dans laquelle on broie les reliques (os) d’un ancien moine vénéré (encore faut-il pouvoir mettre la main sur ce type de relique qui est extrêmement recherché).
Enfin le tatoué devra mettre toute sa conviction dans les prières et remerciements qui lui incombera de faire aux puissants esprits protecteurs et devra également, toute sa vie durant, respecter les restrictions associées aux pouvoirs magiques de son tatouage. Ces restrictions, qui prennent souvent la forme d’abstinence, sont données par le tatoueur au tatoué une fois le Sak Yant réalisé.

Conclusion sur le tatouage Sak Yant

Le Sak Yant est donc un puissant tatouage magique qui apporte protection, chance et pouvoirs surnaturels à son porteur. Si vous tendez l’oreille ou si vous discutez avec les Thaïlandais au sujet de ce tatouage pas comme les autres, vous entendrez rapidement des histoires inexpliquées validant le pouvoir de ces textes et symboles gravés à même la peau: accidenté échappant à un crash destructeur sans la moindre égratignure, homme poignardé ou sur lequel on a tiré qui n’a aucune blessure, etc…


J’étais septique…Et pourtant…

En Thaïlande, tout à côté de la religion il y a les croyances, la magie, la sorcellerie, les rites occultes qui se font discrets dans les grandes villes mais sont présents partout dans les campagnes. Il faut bien sur savoir faire la part des choses entre la superstition et la vérité, mais au fur et à mesure de mes expériences, je commence à voir possibles des choses que l’on classe trop facilement dans la catégorie « croyances ».
JE VOUS EXPLIQUE, C’EST À VOUS DE VOIR
--Il y a des gens qui veulent améliorer leur vie facilement, avoir du pouvoir ou se protéger de tout. Ces gens-là vont se procurer des talismans, amulettes qui renferment un esprit et sont en général fabriqués par des moines. Mais ce genre d’amulette demande des soins, des rituels journaliers, il faut en rester maitre sinon l’esprit vous possèdera ou se retournera contre vous. Le résultat : la nuit la personne se transformera en « chose surnaturelle » néfaste et nuisible prenant souvent la forme d’un chien noir.
Pii Pob
Porp est maitre dans les arts noirs. Il utilise ses pouvoirs maléfiques pour posséder des personnes qu’il dévore ensuite de l’intérieur en digérant lentement leurs viscères.Les individus possédés par Porp deviennent cruelles et imprévisibles.
Pii Pét
Pret est un esprit affamé errant dans les ténèbres à la recherche d’humains susceptibles de leur faire une offrande. Ils ont la taille d’un arbre, sont très maigres, disposent de mains géantes et de toute petites bouches ne leur permettant jamais d’atteindre la satiété et les maintenant dans un état de souffrance permanent, malédiction associée à leur vie terrestre faite de violence et de blasphèmes.
Pii Phrai
Phrai prend la forme d’une femme luminescente hantant les eaux des lacs une fois la nuit tombée. Malheur à celui qui croisera son chemin car il finira noyé, son âme condamnée à servir Phrai pour la nuit des temps.
Pii Kra-Sue
Kra-Sue est un fantôme particulièrement vile. Il prend la forme d’une tête de femme sous laquelle flottent des viscères luminescents qui, le jour, se cache dans le corps d’une vieille femme. Cet esprit aime à dévorer les vicaires des jeunes femmes venant de donner naissance, dévorant par la même occasion le bébé nouvellement né. Pour venir à bout de Kra-Sue, il faut tuer le corps humain dans lequel l’esprit se cache. Il n’existe pas d’exorcisme.
Pii Tai Hong
Tai Hong est le fantôme d’une personne décédée de mort violente. C’est un esprit torturé et haineux au tempérament versatile qui harcèle les vivants une fois la nuit tombée.
Il existe une multitude de fantômes en Thaïlande mais les principaux sont listés ci-dessus et vous disposez à présent d’une solide base de connaissance occulte. Utilisez-la pour aborder le sujet avec les Thaïlandais: le thème les effraie et les passionne à la fois et ils vous raconteront assurément une ou deux histoires de leur cru à vous glacer le sang !
--Il y a des femmes ou des hommes qui veulent s’assurer de l’amour de leur conjoint(te) ou qui veulent forcer une personne à les aimer. Il y a un rituel, il existe aussi un baume « d’amour » à mettre sur les lèvres ou les paupières. La personne cible sera envoutée, charmée, et sans volonté.
--Il y a des poudres, des potions, qui en quantité infime peuvent tuer une personne. Les jaloux, les personnes qui ont de la rancœur contre quelqu’un les utilisent presque impunément. On invite la personne à manger ou à boire et on incorpore discrètement le poison magique que l’on cache sous l’ongle du pouce.
--Les choses invisibles bienveillantes et les choses invisibles malveillantes se côtoient et il ne faut pas négliger ou se moquer d’elles, il n’y a pas que de la pure superstition et dans le doute il faut être prudent et écouter parfois les mises en gardes. Il suffit parfois d’un moment d’imprudence pour que notre vie bascule dans un cauchemar.
--Il y a des « sorciers » qui emploient leur savoir au service du mal, mais il y a aussi des gens de savoir qui ont le pouvoir de guérir, de chasser les esprits mauvais, ces gens-là connaissent le pouvoir de la nature et de l’invisible.
--Il y a une foule de talismans et amulettes en Thaïlande, aux pouvoirs bénéfiques ou maléfiques, elles protègent, donnent des pouvoirs ou rendent des services. Il faut savoir en tout cas comment les activer et les « servir » Sinon elles peuvent détruire votre vie.
SI VOUS DÉSIREZ VOUS DOCUMENTER SUR LES TALISMANS ET AMULETTES, VOICI DES SITES SÉRIEUX. MAIS EN TOUT CAS…PRUDENCE !

 
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
http://www.amulette-thai.com/
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
http://www.bouddhisme-esoterique.com/index.htm
Enregistrer un commentaire

Billets de collection