Herbes médicinales Thaïlande-Asie

Produits aux herbes naturelles ici

 Photo

La Phytothérapie – Se soigner par les plantes La phytothérapie signifie la « thérapie par les plantes ». C’est plus exactement la connaissance et l’utilisation des vertus thérapeutiques des plantes à des fins médicales.
Les principes actifs utilisés dans l’industrie pharmaceutique sont issu pour la plupart du monde végétal. Le produit brut (plante, graine, écorce) est solubilisé dans l’eau, les principes sont ensuite extraits par chromatographie
ou cristallisation afin d’obtenir un produit pur : la molécule active.
Mais problème ! L’utilisation d’une seule ou deux molécules actives, nous confronte souvent à une panoplie d’effets secondaire. Il faut donc distinguer l’usage de la Phytothérapie, des médicaments classiques. Ces derniers ont prouvé leur efficacité grâce à leur action rapide et puissante tandis que la phytothérapie permet une action en profondeur et stimule davantage les défenses naturelles à se prémunir par elle-même. L’usage de la phytothérapie est donc particulièrement adapté à un traitement de type préventif (fatigue, baisse de forme, rhumes…)
La phytothérapie est aussi, particulièrement recommandée, dans le traitement des affections chroniques légères (rhumatisme, stress, anxiété…). Ainsi, elle évite, dans certains cas, l’exposition à une panoplie d’effets secondaires engendrée par l’usage des médicaments classiques, en s’y substituant.
En fin, phytothérapie et médicaments classiques peuvent être associés au cours d’une thérapie particulière en l’absence de contre-indication et en suivant les conseils d’un praticien. Généreusement arrosée par la pluie, la Thaïlande abrite une flore très diverse : les botanistes y ont identifié quatorze types de forêts, où poussent 15 000 espèces végétales. Les Thaïlandais ont fait preuve d'imagination pour en exploiter toutes les ressources : certaines plantes se retrouvent dans leur assiette ; d'autres sont utilisées pour leurs propriétés curatives ; d'autres encore possèdent ces deux qualités et sont en conséquence très recherchées.

PLANTES MÉDICINALES ASIATIQUES QUI ONT PROUVES LEUR EFFICACITÉ:
Photo
Le Ginseng utilisé depuis 6000 ans dans la médecine Asiatique

Utilisé depuis 6 000 ans, le ginseng est la panacée de la médecine asiatique. Ses usages médicinaux pour faciliter la digestion, pour le traitement des maux d’estomac, de la diarrhée et des nausées sont aussi répandus que ses usages culinaires. Le ginseng était aussi traditionnellement utilisé pour traiter les maux suivants : dyspepsie, gaz intestinaux, coliques, spasmes et troubles gastriques, rhume, grippe, maux de gorge, manque d’appétit, maux de tête et douleurs rhumatismales. Il était aussi employé comme stimulant et réchauffant. De tout temps et dans toutes les cultures, on a aussi attribué des vertus aphrodisiaques au gingembre.

Le principal composé actif responsable du goût piquant du ginseng frais est le gingérol. Ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes sont bien connues et son potentiel anticancer est démontré in vitro.
Propriétés :
- Stimulant, tonique sexuel, aphrodisiaque puissant
- Apéritif, stomachique, carminatif, tonique du système digestif remarquable
- Laxatif léger
- Antalgique, anti-inflammatoire
- Antitussif, antispasmodique
Indication :
- Fatigue sexuelle, impuissance, frigidité
- Digestions pénibles, inappétence, flatulences, constipations
- Musculaire : rhumatismes, maux et douleurs
- Abcès dentaires, odontalgies
- Bronchite chronique, catarrhe.

Photo
La Spiruline : Un compagnon de route

La spiruline est une micro algue âgée de plus de trois milliards d’années, de la famille des cyanophycées que l’on appelle aussi l’algue bleue. Elle se présente sous la forme de filament enroulé en spirale sur lui-même et mesure un dixième de millimètre.
Elle est apparue sur terre avec les premiers êtres vivants, et se développe dans un milieu aquatique chaud, en effet on la trouve aujourd’hui en zone intertropicale dans les lacs d’eau douce peu profonds, riches en oligoéléments.
De par sa composition et les trésors qu’elle renferme, la spiruline est un puissant complément nutritionnel.
L’association de ses diverses protéines, vitamines et oligo-éléments, permet également à la spiruline d’être efficace dans l’amélioration générale de notre bien être.
La spiruline est donc un excellent complément alimentaire.
Maintenant, on parle un peu partout des propriétés thérapeutiques de la spiruline. Il convient sur ce sujet d’être circonspect car les études sur cet aspect des choses sont finalement assez récentes et on ne bénéficie pas encore de suffisamment de recul dans le temps pour préjuger de réelles propriétés thérapeutiques de la spiruline.
Insistons sur cet aspect des choses : la spiruline n’est pas un médicament.
Nous vous présentons ci-dessus les principaux bienfaits que l’on prête à la spiruline :
Système immunitaire et spiruline Vous l’avez sans doute remarqué, il y a des gens qui ne sont jamais malades et d’autres qui au contraire sont les premiers touchés à la moindre épidémie de gastro ou de grippe.
On dit alors qu’untel a une solide constitution et que tel autre a une faible constitution.
Et effectivement, chacun a un niveau de protection immunitaire différent. Le système immunitaire est cette protection de l’organisme qui fait que nous seront affectés ou non par les virus et bactéries.
A partir de là, on peut se dire qu’il serait intéressant de renforcer son système immunitaire plutôt que de laisser entrer les virus pour soigner ensuite le mal. De par ses proportions de minéraux et de vitamines, la spiruline peut aider à cela. Mais attention, elle y aide de façon naturelle, comme vont vous y aider les vitamines des fruits et légumes, par exemple. Tout cela pour vous dire que la spiruline n’est pas un médicament mais un produit naturel qui vous apporte ses éléments nutritionnels, sans qu’il y ait pour autant de vertus thérapeutiques.
Bien entendu, cela suppose une consommation constante et sur le long terme de spiruline pour bénéficier de ce bienfait.
Spiruline et vieillissement Avec le temps qui passe, les cellules de notre organisme sont durement attaquées par des radicaux libres. Avec pour conséquence la destruction progressive de nos cellules. C’est cela qui engendre le phénomène de vieillissement.
On l’a vu dans sa composition, un des bienfaits de la spiruline et de ses éléments anti-oxydants (bêtacarotène, phycociayanine …) est de permettre à notre organisme de lutter contre les radicaux libres et de ralentir ainsi le phénomène de vieillissement.

Photo
Plantes Medicinales MORINGA « L’abre de vie »

Moringa oleifera, souvent appelée simplement moringa, est une espèce de petit arbre pouvant mesurer jusqu'à 10 m de la famille des Moringaceae.
Elle est originaire du nord de l'Inde et est maintenant acclimatée dans presque toutes les régions tropicales, elle résiste bien à la sécheresse et a une croissance rapide.« Moringa » vient du malayalam muringa (മുരിങ്ങ). La plupart des langues utilisent un dérivé phonétique de ce mot pour désigner la plante.Des analyses nutritionnelles ont montré que les feuilles de Moringa oleifera sont plus riches en vitamines, minéraux et protéines que la plupart des légumes. Elles contiennent deux fois plus de protéines et de calcium que le lait, autant de potassium que la banane, autant de vitamine A que la carotte, autant de fer que la viande de bœuf ou les lentilles et deux fois plus de vitamine C qu'une orange. Beaucoup de programmes utilisent les feuilles de Moringa oleifera contre la malnutrition et ses maladies associées (cécité, etc.).
Les graines de Moringa contiennent un polyélectrolyte cationique qui a montré son efficacité dans le traitement des eaux (élimination de la turbidité), en remplacement du sulfate d'alumine ou d'autres floculants.
Nous en avons dans notre jardin et en mangeons des feuilles tous les jours.
A lui seul, les tiges, les feuilles et les gousses de cet arbre contiennent deux fois plus de protéines que le lait, trois fois plus  de potassium que la banane, trois fois plus de vitamine A que la carotte, autant de fer que la viande de bœuf ou les lentilles et sept fois plus de vitamine C que dans l’orange.
Autant de vertus qui suscitent l’intérêt de la communauté scientifique qui estime que « tout est bon dans le Moringa ». Les experts conseillent les feuilles, les tiges et les gousses comme complément alimentaire. En effet, les feuilles, les tiges, les gousses ainsi que les racines sont comestibles après cuisson. Au Sahel, par exemple, les feuilles de Moringa Oleifera sont consommées comme légumes. En Inde d’où est originaire l’arbre, les feuilles sont aussi consommées sous forme de feuilles séchées ou broyées en poudre utilisées comme complément diététique.
Le Moringa est un allié dans la lutte contre le déficit chronique en protéines de l’alimentation de certaines populations tropicales si bien que beaucoup de programmes de lutte l’utilisent contre la malnutrition et ses maladies associées. Vu sa haute teneur en protéine assimilable soit (15 à 25% du poids sec), la poudre est recommandée particulièrement chez l’enfant. Ainsi en Afrique, des bouillies infantiles à base de céréales locales, d’huile de palme, de graines d’arachides, de sel iodé ou fluoré ont été préparées avec l’ajout de 10 à 20 % de poudre de Moringa.
Dans un article paru dans « l’Humanité » le 26 Décembre 2007, un témoignage sur les bienfaits du Moringa: « Ma femme me disait d’en manger, se souvient Nicolas Ahoyansou, président de l’association, mais je ne la croyais pas. » Cet ancien commerçant, âgé de soixante ans et dont le visage émacié porte les traces de sa lutte contre la maladie, se prend aujourd’hui à rêver : que chaque famille possède son Moringa.
En plus des vertus médicinales, le Moringa est une plante oléagineuse. Ses graines renferment 15 à 35 % d’huile comestible et de qualité (30 % de matière grasse). De couleur jaune claire, inodore et de saveur douce, l’huile à base du Moringa a la particularité de ne pas trop rancir et d’être fluide. Par ailleurs, elle est aussi utilisée dans l’industrie cosmétologique. L’huile de graines ou huile de Ben consommée en Inde a longtemps servi en horlogerie pour lubrifier ressorts et rouages et en parfumerie pour fixer les parfums par macération.
Le Moringa oleifera, souvent appelé simplement moringa, est une espèce de petit arbre pouvant mesurer jusqu’à 10 m de la famille des Moringaceae. L’arbre est originaire du nord de l’Inde et est maintenant acclimaté dans presque toutes les régions tropicales. On retrouve cet arbre dans la plupart des pays tropicaux d’Afrique, d’Asie et d’Amérique.

Photo
La Pueraria Mirafica en Thai: "khao krua"
À notre époque ou les médecines naturelles sont devenues des références dans de nombreux domaines, une plante est en train de faire la part belle à la chirurgie esthétique. Avez vous déjà entendu parler de la Pueraria Mirifica ?
Cette plante a depuis longtemps une renommée importante dans toute l’Asie du Sud Est pour ces vertus dans le raffermissement et l’augmentation du volume de la poitrine. Cette réputation ayant fait le tour du monde, de nombreux scientifiques occidentaux ont entrepris des recherches importantes pour vérifier l’action de cette plante et ces bénéfices.
Les résultats se sont révélés plus que satisfaisants Il maintenant reconnu internationalement que cette plante agit efficacement pour le traitement du raffermissement et de l’élargissement de la poitrine. Se présentant sous la forme de gélule ou de crème la Pueraria Mirifica a comme principal avantage son faible coût par rapport à des résultats spectaculaires.
Aussi pour toutes celles à la recherche de solutions alternatives à la chirurgie esthétique. La Pueraria Mirifica peut être une solution idéale autant économiquement qu’en terme de résultats.
La Pueraria Mirifica est une plante d'origine thaïlandaise plus connue sous le nom de " Kwao Kreu Kao ". On trouve cette plante dans les forêts du nord et du nord-est de la Thaïlande entre 300 et 800 mètres d'altitude et, les principes actifs de la Pueraria Mirifica se trouvent à la racine de la plante. Plusieurs tests ont été effectués sur cette plante afin d'en démontrer les propriétés. Utilisée comme substrat hormonal, elle augmente le volume de la poitrine, élargit le tissu mammaire et, a des vertus antivieillissement qui permettent de lutter également contre l'ostéoporose.
Cette herbe contient plusieurs composés bénéfiques de type Phytoestrogènes où l'un d'entre eux est appelé Miroestrol qui a une structure chimique très similaire à celle de l'œstrogène humain, l'Estriol. Pour bien comprendre les effets de la prise de Pueraria Mirifica ou Kwao Krua Kao, le Miroestrol est environ 3000 fois plus puissant que l'activité oestrogénique démontrée dans le Genistein des isoflavones du Soja. Bien plus encore,. Pueraria Mirifica ou Kwao Krua Kao a une activité Oestrogénique plus de 1000 fois supérieure à celle démontrée dans les plantes comme le trèfle rouge ou encore la patate douce.
Lorsque le Miroestrol entre dans les récepteurs ostrogènes (Estrogène) il va moduler les effets de ceux-ci et en fait va compléter l'activité œstrogène lorsque celle-ci est faible et la diluer lorsque celle-ci est élevée. En d'autres termes le Miroestrol n'a pas d'effets sur le niveau d'œstrogène de votre corps car il n'influence seulement que les récepteurs estrogènes. Ce qui rend Pueraria Mirifica ou Kwao Krua Kao "actif" est le fait qu'il contient également d'autres Phytoestrogenes comme le Daidzein, Genistein, Puerarin, et Mirificin.
Des études chimiques conduites en Allemagne, au Japon et en Thaïlande sur la ménopause des femmes ont démontré que le Miroestrol du Pueraria Mirifica ou Kwao Krua Kao diminuait les bouffées de chaleur et autres sueurs nocturnes après seulement quelques jours d'utilisation, et atténuait considérablement les effets après un mois d'utilisation.
Presque toutes les femmes prenant du Pueraria Mirifica ou Kwao Krua Kao ont note une augmentation du volume de la poitrine ainsi qu'une poitrine plus ferme. Cependant, Pueraria Mirifica ou Kwao Krua Kao aura plus d'effets sur la poitrine des plus jeunes femmes; il n'est cependant pas recommandé pour une jeune femme de moins de 20 ans de prendre du Pueraria Mirifica ou Kwao Krua Kao. Cela est du au fait que les Phytoestrogènes vont agir sur les récepteurs œstrogènes et les femmes de moins de 20 ans continuent de développer leurs corps grâce à leurs propres hormones. Après 20 ans, une femme est complètement développée et peut démarrer une cure de Pueraria Mirifica ou Kwao Krua Kao.

Photo
Le Curcuma ou safan des inde, en Thailande "khamin"
Curcuma: plante médicinale avec un fort effet antioxydant ayant une action préventive contre le cancer, se présente principalement sous forme de poudre ou de gélule.
Noms

Nom français: Curcuma, safran des Indes
Nom latin: Curcuma aromatica, Curcuma longa
Famille
Zingiberaceae (Zingiberacées)
Constituants
Huile essentielle, curcumine, curcuminoïdes
Parties utilisées
Rhizome séché
Effets du curcuma
- Antioxydant, anti-inflammatoire, amer, anticoagulant, cholérétique
Indications du curcuma - Bienfaits du curcuma
- En prévention du cancer, action antioxydante de la curcumine (un composant du curcuma)
- Contre les rhumatismes comme l'arthrite grâce à sa forte action anti-inflammatoire
- Contre l'excès de cholestérol
- Contre l'acidité gastrique, le syndrome du côlon irritable, la "crise de foie"
- En dermatologie, en cas d'application locale (par ex. sous forme de cataplasme) le curcuma pourrait aider à soigner le psoriasis
- Éventuellement protection du foie et prévention de la cirrhose selon une étude parue en 2010, mais pour le moment seulement prouvé sur la souris
Où pousse le curcuma ?
Le curcuma est originaire d'Asie et pousse principalement dans ces régions, en particulier l'Inde et la l'Asie du Sud-Est. Quand récolter le curcuma ?
-Remarques intéressantes
- Le curcuma est une plante classique des médecines asiatiques (indienne ou chinoise), elle a fait ces dernières années une apparition médiatique en Occident, notamment pour son action antioxydante en prévention du cancer.
- Le curcuma est naturellement utilisé dans la cuisine indienne, il servait à donner une coloration jaune aux plats, actuellement il semble qu'il soit plutôt utilisé comme épice. Le curcuma entre dans la composition du curry.
- Il faut savoir que c'est la curcumine qui est importante pour les propriétés antioxydantes (contre le cancer) et anti-inflammatoires du curcuma. Les consommateurs peuvent être induits en erreur en achetant de la poudre culinaire : à raison de 3/4 gr par c.à.c.; titré à 5/6% de curcumine, dans ce cas les gens ne peuvent pas ressentir de bienfaits si ce n'est sur la digestion. En effet, pour avoir une action anti-inflammatoire, les doses de curcumine doivent être extrêmement élevées. Demandez conseil à votre pharmacien pour davantage d'information à ce sujet.

Photo
ZINGIBER CASSUMUNAR

Cassumunar gingembre: Zingiber cassumunar, désormais considéré comme un synonyme de Zingiber montanum, est une espèce de plante de la famille du gingembre et est également un parent du galanga..
Il est appelé Plai (ไพล) en Thaïlande, en plus de (ว่า น ไฟ wan-fai) en langue Isan et (ปู เลย bpulai) en langue thaï du Nord.
Le rhizome de la variante Roxburgh est utilisée en médecine dans le massage et même dans les aliments en Thaïlande, et ressemble un peu à la racine de gingembre ou le galanga. En aromathérapie, l'huile plai est utilisé comme une huile essentielle qui est censée soulager la douleur et l'inflammation.
Une étude japonaise de 1991 suggère qu'un ingrédient actif du Zingiber cassumunar rhizomes, possède des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires, En outre, un Américain étude a révélé que l'huile plai présente une activité antimicrobienne contre un large éventail de bactéries, les dermatophytes, les levures et les bactéries Gram-positives et Gram-négatives. Enfin, une étude menée en 1992 a découvert que le zerumbone contenues dans les rhizomes de la plante a des propriétés antifongiques contre champignons pathogènes.
La plante contient également les huiles essentielles sabinene 31-48% de terpinéol, 4-30% , et apparemment un unique curcuminoïde antioxydants, à savoir le type cassumunarine A, B et C.

Photo
Tinospora cordifolia "Borapet"

Liane ligneuse et caduque (long : 10 m), aux rameaux munis de racines aeriennes. Feuilles ovales cordées (long : 4-15 cm, large : 4,5-13 cm), à la base cordée, à l'apex cuspide acuminé, au revers pubescent, au pétiole legerement pubescent (long : 2-7 cm). Fleurs dioiques, jaunes, aux sépales ovales (long : 1-2 mm), avec 6 pétales rhombiques (long : 2-3 mm), solitaires ou groupées en pseudoracèmes axillaires (long : 5-15 cm). Drupes rouges, globuleuses (long : 4-7 mm). Informations
De cette espèce, on tire des principes actifs de plusieurs médicaments utilisés dans le traitement de dypepsie, de maladies urinaires et contre les fractures.

Photo
Derris scandens (en thaï: Thaowanpriang)

Indications:
Derris scandens (en thaï: Thaowanpriang) est une liane de la famille des Légumineuses  on la trouve dans les mangroves de l'Asie et du Pacifique, s'accrochant aux grands palétuviers quand la lumière le permet.
Derris scandens est un arbuste mince qui se forme sur les branches du tronc , ovale, pointues, avec des feuilles vertes et des fleurs blanches. Soulagement des douleurs articulaires et musculaires
L'arthrite et les rhumatismes
Amélioration de fatigue générale
Stimulation du système immunitaire
Abaisse la pression artérielle
A des propriétés anti-inflammatoire et anti-bactériennes
Détend les muscles

Photo
Gotu Kola (Centella asiatica)

est une herbe traditionnelle thaïlandaise qui a été utilisé comme médicament
depuis des décennies. Les composés actifs sont triterpénoïdes tels que l'asiaticoside,
madécassoside, l'acide asiatique et de l'acide madécassique. Noms communs : Gotu kola, centella asiatique.
Nom botanique :
Centella asiatica, famille des ombellifères ou apiacées.
Nom anglais :
Gotu kola.
Nom chinois :
Luei Gong Gen.

Parties utilisées : Parties aériennes (feuilles et tiges).
Habitat et origine :
Plante vivace rampante des régions marécageuses tropicales et subtropicales.
Propriétés :
Elle exerce une action spécifique sur le tissu conjonctif et possède une action thérapeutique reconnue dans le traitement des brûlures et des blessures, notamment les plaies chirurgicales et les ulcérations de la peau.
En Inde, le Gotu Kola est utilisé pour une multitude de maladies. Elle est appréciée pour ses vertus régénératrices et ses propriétés à favoriser la mémoire et la concentration. On l'utilise également dans les troubles digestifs et les rhumatismes et même pour traiter la lèpre.
En occident, on apprécie les vertus de la centella pour tonifier les parois des vaisseaux sanguins et améliore la circulation, mais également pour les problèmes de la peau.
On l'utilise pour le traitement des varices où elle donne parfois des résultats impressionnants. Une douzaine d'études ont démontré que dans 80% des cas de patients atteints de varices, on obtenait une nette amélioration.
La centella ou Gotu Kola a des propriétés : tonique, antirhumatismal, diurétique, sédative (à forte dose) et vasodilatatrice.
Le Gotu Kola est utile dans les cas de :
Insuffisance veineuse (varices, jambes lourdes, fragilité capillaire)
Cicatrices et affections dermatologiques
Brûlures
Inflammations
Douleurs abdominales
Asthme et bronchite
Rhumatismes

Photo
Le momordica charantia, en Thai "mala ki nok"

Cette plante est la plupart du temps assimilée à une mauvaise herbe dans les jardins. Elle s’accommoderait, en effet, davantage de ces aires protégées plutôt que des prés à l’air libre, davantage de la saison sèche que de la saison humide… Elle regorge de qualités thérapeutiques.
C’est une liane très frêle qui donne des baies orange éclatant à maturité pour rejeter des graines sucrées d’un rouge extraordinaire. La plante, triturée, dégage une odeur nauséabonde. On l’utilise comme insecticide et aussi contre la gale.
En médecine traditionnelle, la plante entière est utilisée pour des usages diversifiés par voie interne comme par voie externe.
On lui reconnaît des propriétés fébrifuges, vermifuges, antibiotiques/anti-infectieuses, émétiques/purgatives, antirhumatismales, antidiabetique. Nous pouvons y ajouter des propriétés en gynécologie.

Photo
Cassia Siamea, en Thailande "ton ki lek"

Nom Latin: Cassia Siamea.
Noms français : casse du Siam, bois perdrix.
Noms anglais : kassod tree
Description:
Le Cassia Siamea est un arbre à feuilles persistantes qui pousse très rapidement.
Il peut atteindre jusqu'à plus de 20 mètres de hauteur.
Les feuilles sont vertes jaunâtres, la floraison se situe à la saison chaude et fournit des fleurs jaunes.
Ces dernières sont utilisées dans la composition des gélules.
Utilisé pour le traitement :
Des cancers du sein, du col de l’utérus, des testicules, du poumon, des ovaires, de l’estomac, de la prostate, du pancréas, des tumeurs cérébrales, des fibromes, de la leucémie du foie et de la leucémie aiguë.
Dans les pays africains, le cassia Siamea, est aussi utilisé pour lutter contre le paludisme grâce à son action sur le plasmodium.
Au Laos, le Cassia Siamea est cuisiné comme un légume, ce plat est appelé « om khi leck » Des études récentes ont montré son efficacité dans le traitement de l’anxiété et des troubles du sommeil.
Le cassia Siamea est connu en Thaïlande pour être un remède anxiolytique.

Photo
Ginkgo Biloba
Description:
Arbre originaire de Chine, dont les feuilles prennent à l’automne une couleur jaune dorée.
Il fut longtemps protégé par les prêtres bouddhistes, qui contribuèrent à sa préservation.
Le Ginkgo biloba est un antioxydant. Il protège les tissus contre les radicaux libres.
Le cerveau devenant saturé en radicaux libres en vieillissant et lors de la maladie d’Alzheimer, le Ginkgo contribuerait à enrayer de façon importante la mort de neurones et donc les pertes de mémoire ainsi qu’à améliorer les fonctions cognitives.
Puisque l’ensemble des cellules de notre corps créent aussi des radicaux libres, le Ginkgo pourrait contribuer à ralentir le vieillissement.
On a de plus constaté que le Ginkgo est aussi très bénéfique pour les porteurs du VIH car il détruit les radicaux libres mais stimule également leur système immunitaire.
En plus de cela, étant un antioxydant, le Ginkgo biloba a démontré des effets sur les vaisseaux sanguins : il dilaterait les artères, les capillaires et les veines et ce, grâce aux flavonoïdes que ses feuilles contiennent.
Plusieurs recherches sur les effets de l’absorption de Ginkgo, ont démontré en effet une augmentation de la quantité de glucose envoyé au cerveau, favorisant ainsi son activité électrique, c’est-à-dire le raisonnement et la mémorisation. Selon une autre étude, il améliore aussi le temps nécessaire pour interpréter les informations visuelles.
Il augmenterait également l’accroissement de l’apport en oxygène au cerveau préviendrait l’étourdissement et les maux de tête.
Propriétés :
- Ralenti le vieillissement
- Lutte contre la maladie d’Alzheimer
- Améliore le métabolisme du glucose cérébral
- Tonifie la circulation sanguine dans les zones de microcirculation
- Protège le cerveau grâce à ses ginkgo ides A et B
- Lutte contre les radicaux libres grâce à ses flavonoïdes (antioxydants)
- Réduit l'œdème de la rétine et les lésions cellulaires
- A des effets anti-inflammatoires, combat les allergies
- Agit comme un antispasmodique
- Stimule également le système immunitaire

Photo
Reishi ou Lingzhi

Nom commun :Reishi ou Lingzhi
Nom latin : Ganoderma lucidum
Description :
Champignon ligneux très rare à l’état sauvage, poussant de préférence sur les troncs des pruniers sauvages en décomposition, parfois des chênes ou des pruches, exclusivement en montagne, dans des forêts profondes. En Médecine traditionnelle chinoise et japonaise, les dosages varient généralement de 1,5 g à 9 g par jour de champignon séché ou l’équivalent sous forme de comprimés, de capsules ou d’extrait solide ou fluide. Le reishi renforce le système immunitaire et réduit de 50% les radicaux libres responsables du processus de vieillissement des cellules.
le reishi a des propriétés :
anti-tumeur, anti-bactérie, anti-inflammatoire, anti-allergique, anti-oxydant, anti-viral (VIH). Le reishi augmente les lymphocytes, améliore les fonctions surrénales, protège le foie et préserve des radiations (ionisantes dont UV). Il agit sur tout le corps, renforce l'esprit, la détermination, prévient la sénilité et soulage la douleur . Des études cliniques et en laboratoires soigneusement dirigées par des institutions prestigieuses démontrent l'efficacité du reishi pour la santé.
Propriétés traditionnellement reconnues de Reishi :
- Améliore l'immunité, agit sur les bactéries, les virus, le Candida albicans.
- Diminue les réactions allergiques ainsi que la sensibilité aux allergènes.
- Diminue les inflammations, calme les douleurs.
- Réduit le taux de cholestérol, diminue la tension artérielle, régule la glycémie.
- Augmente la régénération osseuse
- antioxydant, protège contre tous types de radiations.
- Augmente l'énergie en améliorant la respiration cellulaire et la circulation sanguine.
- Previent la senilite.
Contre-indications: En raison de son possible effet hypotenseur, le reishi pourrait être contre-indiqué chez les personnes souffrant d’hypotension artérielle. À cause de son possible effet anticoagulant, le reishi serait déconseillé en cas de thrombocytopénie, ainsi qu’avant et après une intervention chirurgicale ou un accouchement.

Photo
Murdannia loriformis
Nom latin: loriformis Murdannia
Nom Thaï : YA-PAK-KING
Description :
Loriformis Murdannia est originaire du sud de la Chine et trouvé en abondance dans le nord de la Thaïlande. Il est souvent utilisé comme un élément décoratif dans les jardins, il mesure environ 20 centimètres de haut et ses fleurs sont bleues.
Il est connu pour ses propriétés médicinales et aide à guérir les maladies respiratoires, débarrasse le corps des substances toxiques. Il est devenu célèbre en 1984 quand un patient atteint de cancer a récupéré après avoir bu du jus d'herbe fraîche.
De nombreux patients cancéreux maintenant prennent cette substance pour réduire les effets secondaires de la médecine moderne. Ya-pak-king est apprécié également pour ralentir la propagation du cancer du sein et du côlon. Cette herbe est devenue très populaire et la demande n’a fait qu’ augmenter ces dernières années.
Les propriétés particulières, dont le nom scientifique est `` loriformis Murdannia ont été testés par des scientifiques de l'Université Mahidol, Faculté de pharmacie.
Propriétés :
- Cette plante est utilisée pour soigner différentes fièvres,
- aide dans le traitement du cancer du foie
- Soulage la toux
- renforce le système immunitaire
- Aide a arrêter la croissance des cellules cancéreuses dans le seins et dans les intestins


Photo
Thé vert

La caféine est un des principaux composants contenu dans le Thé vert.
Il favorise l'élimination des graisses.
Il s avère efficace dans la gestion du poids, il a des effets anti-obésité par une participation directe sur les tissus adipeux.
Contribue à l'amélioration de l oxygénation des graisses en diminuant la lipogenèse.
Augmente la résistance du corps humain:
- Facilite la perte de poids.
- Aide la digestion.
- Agit sur le moral grâce à des sensations de bien être.
- Active la circulation sanguine
- Il lutte contre le taux de cholestérol en empêchant ce dernier de se figer à l’intérieur des artères.
- Affermit la peau grâce aux vitamines B2 qui luttent contre les troubles cutanés
- Soulage les douleurs des membres et des articulations grâce aux vitamines B1 qui agissent comme stimulants du système nerveux et musculaires.
- Favorise l'élimination des déchets tels que l alcool, les graisses et la nicotine.
- Combat les caries dentaires.
- Possède un effet diurétique
- Prévient les anémies.
- Combat la chaleur et enlève la sensation de soif.
- Allonge la durée de vie grâce à la vitamine E qui agit comme un anti- vieillissement .
Plusieurs études certifient que le thé vert permet de lutter contre le cancer et la leucémie.

Photo
Orthosiphon aristatus, en Thai "nouat meow"
Moustache de chat
Nom français : Thé de Java
Nom anglais : Java Tea
Nom botanique : Orthosiphon aristatus
L’orthosiphon aristatus est une herbe vivace mesurant de 20 a 60 cm de hauteur et pousse dans les pays d’Asie, plus particulièrement sur l’Ile de Java d’où son nom.
C’est les feuilles qui sont utilisées et séchées. Ces dernières contiennent du potassium, des flavonoïdes et d’autres sels minéraux.
Il est conditionné soit sous forme de gélules soit en infusion.
Cette plante a la particularité de stimuler les fonctions d’élimination rénale et par le fait de prévenir les récidives de coliques néphrétiques. C’est un très bon antibactérien, drainant, désinfectant, cholérétique.
Indications principales :
A un effet diurétique draine les toxines, peut-être pris en complément d’un régime dans le cadre de la perte de poids réduit la rétention d’eau dans le corps Conseillé en cas de calculs rénaux ou de coliques néphrétiques.
En cas d’infections urinaires de type cystite A une action antioxydante sur l’organisme Utile également dans le traitement de la cellulite.
SOUVERAIN POUR LA GOUTE!
Conseils d’utilisation:
Prendre 2 gélules Orthosiphon aristatus après les repas deux fois par jour.
Précautions:
Ne pas prendre en cas d’insuffisance cardiaque ou rénale.

Photo
Senna Alexandrina, en Thai: "makkham Khè
Description: Voulez vous vous sentir bien dans votre corps ?
Senna Alexandrina est utilisé pour les personnes qui veulent perdre du poids et en cas de constipation comme un laxatif. Il est aussi l'ingrédient principal trouvé dans la plupart des thés amaigrissants. Cette plante favorise le transit intestinal et par le fait, aide a bruler les calories qui peuvent être absorbées lors des repas. Ce produit est très populaire parmi les personnes en surpoids. Il aide a réduire la taille. Indications: - Conseilles aux personnes qui veulent perdre du poids et principalement au niveau de la ceinture abdominale. Précautions: - il peut être dangereux en cas de surdosage.

Photo
Carthamus Tinctorius, en Thai "dok kam foii"
Nom français : Extrait de carthame
Nom anglais : Safflower
Nom botanique : Carthamus Tinctorius
Le Safflower, Carthamus Tinctorius a été utilise pendant des siècles par la médecine traditionnel asiatique pour ses propriétés médicinales et pour traiter les problèmes de douleurs en tout genre.
Cette plante est également connue pour les femmes qui ont des menstruations tardives ou un dérèglement hormonal.
Le Carthamus Tinctorius a le pouvoir de traiter les fièvres et de faciliter la sudation. Il favorise la circulation sanguine et diminue le taux de cholestérol.
Il est conditionné soit sous forme de gélules, soit sous forme d’infusion.
Il est considéré comme un tonifiant.
Indications principales :
Peut traiter les problèmes de douleurs suite a des blessures traumatiques. diminue le taux de cholestérol Peut être utilisé en cas d’irritation de la peau A prendre en cas de dérèglement hormonal (Aménorrhée, dysménorrhée, ménopause) Réduit les problèmes d’insuffisance coronarienne Active la circulation sanguine.


Photo
Acanthus Ebracteatus
Nom latin : Acanthus Ebracteatus
Nom anglais : Sea Holly
Nom en Thai : Nguak Pla Mho
canthus Ebracteatus, doit son nom latin à ses feuilles aux bords épineux.
Les thaïlandais l’appellent Nguak Pla Mho ou Sea Holly.
En français, son appellation est le houx de la mer car son feuillage ressemble aux houx.
Il se développe particulièrement bien dans l’eau de mer.
La plante peut parfois couvrir de grandes surfaces, en particulier dans les mangroves.
Contrairement à certaines plantes de la mangrove, Acanthus Ebracteatus ne puisent pas de sel au niveau des racines.
En fait, leur sève est déjà salée et l'excès de sel est sécrété par les feuilles, avant d'être enlevé par la pluie ou le vent.
La plantes est utilisée pour traiter les rhumatismes, les névralgies et les blessures.
En Asie du Sud, cette plante est connue pour protéger contre les morsures de serpent.
Elle sert aussi à soigner les rhumes et les allergies de la peau.
Propriétés :
Soulage les allergies Combat l’asthme et les mauvaises lymphes Guérit les abcès Lutte contre les coups de froid chroniques Fortifiant pour le corps.

Photo
Gingembre, en Thai: "khing"
Nom anglais : Zingiber ou Ginger
Description :
Le gingembre est tout d'abord connu pour ses vertus aphrodisiaques.
Depuis plus de 6 000 ans en Asie (Inde, Chine), les rhizomes de gingembre sont utilisés pour le traitement des maux d'estomac et des nausées.
Ils sont aussi connus pour ses usages culinaires.
Les marchands arabes ont longtemps pratiqué le commerce de l'« épice blanche » entre l'Asie du Sud et la Grèce ou l'Empire romain, selon les époques.
On attribue au gingembre de nombreuses qualités médicinales.
Il est tout d’abord réputé pour favoriser la digestion.
Des études ont par ailleurs montré qu’il serait efficace pour lutter contre le mal des transports, ainsi que contre les nausées et les vomissements liés à la grossesse.
En outre, ses composés antioxydants permettraient de prévenir les maladies cardiovasculaires et certains cancers.
A utiliser pour :
- Reconnu comme un puissant aphrodisiaque
- Maladie des transports
- Fait baisser les taux de cholestérol de triglycérides sanguins.


Photo
Garcinia Cambogia, en Thai: "som khè"
Nom botanique : Garcinia cambogia
Le Garcinia est une plante originaire d'Asie et d'Australie, il est aussi appelé Guttier dont le fruit possède une écorce qui est utilisée depuis des siècles à des fins thérapeutiques.
Le Garcinia est un coupe-faim efficace car il est capable d'inhiber l'absorption et la synthèse de la graisse et du cholestérol, il est donc particulièrement recommandé pour les régimes alimentaires.
Il est considéré comme le meilleur brûleur de graisse naturel.
On sait que le glucose (sucre) assimilé pendant la digestion est soit utilisé de suite, soit stocké sous forme de glycogène dans le foie et les muscles, soit transformé en corps gras et stocké dans le tissu graisseux.
L'acide du fruit dispose d'une activité capitale et principale dans la régulation de l'appétit et du poids corporel.
En effet les principes actifs du garcinia interviennent au sein de la cellule, en diminuant le taux d'acétyl-coenzyme A au coeur du métabolisme des sucres et des graisses ; va s'ensuivre une forte réduction de la transformation des sucres en graisses , forme naturelle du stockage des sucres .
Des études récentes réalisées chez les personnes ne souhaitant perdre que quelques kilos ou même chez les obèses, que L'acide du fruit leur permettrait de diminuer leur poids corporel, réduirait la taille des cellules graisseuses, des adipocytes, et entraînait la diminution des envies sucrées, et de la synthèse de cholestérol .


Photo
Cissus quadrangularis

Thai: Pet-Sang-Khat 

Cissus quadrangularis est utilisé par la médecine ayurvédique comme tonique général, analgésique et pour guérir les fractures osseuses.
Des études ont montré des effets bénéfiques pour la santé de l’extrait de Cissus quadrangularis et notamment,il favorise la guérison des blessures osseuses.
L’extrait de Cissus quadrangularis contient des stéroïdes végétaux naturels, les kétostérones, qui accélèrent la guérison des os en agissant comme antagonistes des glucocorticoïdes.
Ils neutralisent également les effets anti anaboliques de la cortisone dans le traitement des fractures.
- En Thaïlande le Cissus quadrangularis est utilise dans le traitement de la douleur et de l’inflammation des hémorroïdes .
- A une forte activité antioxydante et neutralise les radicaux libres dans différents systèmes pouvant expliquer son efficacité sur les tissus lésés. Il inhibe la peroxydation lipidique et les radicaux libres, et stimule l’activité des enzymes antioxydants endogènes .
- A un effet gastro-protecteur :la médecine traditionnelle l’utilise pour traiter les troubles gastriques.

Photo
SOLANUM TRIBOLATUM, en Thai "mavaeng"
Cette plante est efficace pour la fièvre, la toux, l'asthme et les douleurs dans la poitrine;dyspnée, anorexie, constipation, infestation par des vers, des troubles sanguins, hémiplégie, trachyphonia, maladies de la peau, œdème, urinarycalculi, aménorrhée, le coryza, l'épilepsie, la dysurie.
Parties utilisées: Plante entière
Description botanique: très ramifiée arbustes sarmenteux épineux. Feuilles deltoïde ou triangulaires, irrégulièrement lobées. Fleurs bleu violacé, en cymes. Berry globuleux, rouge ou écarlate.

Photo
Andrographis Paniculata
Nom Thaï : Fah-Talai-Jone
Nom botanique : Andrographis Paniculata
Description :
Herbe d'origine asiatique dont l'extrait est reconnu pour ses bienfaits protecteurs grâce à ses composés uniques appelés andrographolides.
L'andrographis est employée depuis des centaines d'années pour traiter la fièvre et les infections respiratoires dans plusieurs médecines traditionnelles asiatiques.
En Médecine traditionnelle ayurvédique (Indouiste), elle entre dans la composition de nombreuses formules, dont plusieurs sont utilisées pour stimuler l'appétit, la fonction biliaire et la digestion, ainsi que pour traiter des maux d'ordre gastro-intestinal.
Elle est aussi très employée en Médecine traditionnelle chinoise pour « débarrasser le corps de la chaleur excessive et des toxines », notamment celles logées dans les poumons, la gorge et les voies urinaires.
Indications:
Les infections de la sphère ORL sans complications c'est-à-dire en termes plus simples : rhumes, rhinites, pharyngites, maux de gorge et bronchites.
Mécanismes d’action : effets immunostimulants (augmente les défenses immunitaires), anti-inflammatoires et fébrifuges (fait baisser la fièvre).
Prévention du rhume:
Au cours d'un essai clinique à double insu avec placebo mené auprès de 107 sujets suivis durant trois mois, on a observé que les sujets prenant l'extrait d'andrographis (200 mg par jour d'un extrait normalisé à 5,6 % d'andrographolide, soit une faible dose) étaient deux fois moins nombreux à contracter un rhume que ceux prenant le placebo.
Précautions d'emploi :
Respectez les doses prescrites.Ne convient pas aux femmes enceintes

Photo
Thunbergia laurifolia Linn

Thunbergia laurifolia Linn, appelé Rang-Jued en langue thaïe, est un antipyrétique et un détoxifiant.
Les personnes alcooliques l'utilise pour éliminer les effets de la gueule de bois.
Elle peut aussi atténuer les symptômes de l'asthme chroniques.
Elle soulage les démangeaisons dues a une intoxication.
Thunbergia est un médicament à base de plantes utilisé pour traiter l'alcoolisme et la toxicomanie dans la médecine traditionnelle thaïlandaise.
Cette plante est réputée pour avoir des effets antitoxiques sur toutes les substances toxiques.
Utilisée comme  détoxifiant universel,pour aider a arrêter de fumer et éliminer l'alcool dans le sang.
Antioxydante.
Cette herbe Thai a été traditionnellement utilisée comme une herbe détoxifiante et aide le corps a eliminer les toxiques de l'environnement.
Elle a également un effet anti-diabétique. Extrait aqueux) et détoxifie le foie.

Photo
Morinda citrifolia; en Thai: "louk yor", le noni
Le morinda citrifolia est répandu dans toutes les régions tropicales, il a d'abord été décrit aux Indes (d'où son nom) mais a toujours eu une grande importance en médecine traditionnelle dans le pacifique sud et particulièrement en Polynésie et à Hawaï.
C'est un petit arbre de 3 à 6 m surtout reconnaissable à son fruit qui, de vert et dur, devient jaune et mou en quelques heures à maturité. La surface de ce fruit, le noni, est irrégulière, formée de polygones accolés avec au centre une petite plaque, peut-être la cicatrice de la fleur, il est pyriforme plus ou moins arrondi, sa taille varie de 5 à 15 cm.
Mûr, le noni dégage une odeur forte, butyrique, qui rappelle celle d'un fromage avarié ou très fermenté d'où le nom commun, fromager, que lui ont donné les européens.

Depuis quelques années, la médecine s'intéresse aux nombreuses propriétés antiseptiques, antibiotiques et antiinflammatoires du mûrier indien. Des teintures jaunes et rouges sont extraites des racines. De par les nombreuses vertus médicinales et curatives qu'on lui prête, cette plante devrait probablement voir sa culture croître de manière significative.
On pense que les Polynésiens font un usage médicinal du noni depuis plus de 2 000 ans. Traditionnellement, toutes les parties de la plante sont utilisées : feuilles, racines, écorce, fleurs et fruits. On a répertorié une quarantaine de remèdes traditionnels renfermant l'une ou l'autre des parties de la plante.
Les usages externes comprennent principalement le traitement des blessures, des plaies et de l’inflammation.
Les usages internes sont très variés : rhumatismes, arthrite, troubles menstruels, maux de gorge, diarrhée, cancer, stimulation du système immunitaire, infections bactériennes, virales, parasitaires ou fongiques, etc
Même si les fruits mûrs de noni dégagent une odeur désagréable, plusieurs explorateurs européens ont rapporté que les Polynésiens les consommaient, surtout en période de disette. Les jus et concentrés de noni du commerce ont généralement subi une transformation qui permet de masquer l'odeur des fruits. Les extraits secs de noni, présentés sous forme de capsules ou de comprimés, permettent également de pallier cet inconvénient
Divers Prévention du cancer. Certaines études in vitro ou sur l’animal donnent à penser que le noni pourrait jouer un rôle dans la prévention du cancer. Par exemple, des chercheurs ont montré que le jus du fruit pouvait inhiber la formation de nouveaux vaisseaux sanguins (angiogénèse) qui participent au développement des tumeurs cancéreuses . Il peut également stimuler les cellules du système immunitaire chargées d’éliminer les cellules anormales. Enfin, des substances contenues dans le fruit et les feuilles sont capables d’induire le « suicide » des cellules cancéreuses (apoptose)
Ces résultats, bien qu’encourageants, ont été obtenus en laboratoire, sur des animaux ou des cellules cancéreuses isolées. D’un point de vue clinique, les données publiées jusqu’à présent ont seulement mis en évidence une activité antioxydante du jus de noni chez les fumeurs. Elles suggèrent qu’il limiterait, dans une certaine mesure, les effets cancérigènes de la cigarette. Toutefois, ces données sont loin d’être suffisantes pour prétendre que le jus de noni a un effet anticancéreux.
Autres usages. Des essais cliniques isolés et de faible envergure ont rapporté divers bienfaits du noni. La consommation quotidienne de 120 ml de jus du fruit pendant 3 mois aurait amélioré l’audition et l’état psychologique d’un groupe de 5 femmes en ménopause. Un gel à base d’extraits de feuilles a augmenté la résistance de la peau aux effets nocifs des rayons ultraviolets . Et, un extrait de fruit (équivalent à 20 g de fruits séchés) aurait eu une certaine efficacité pour réduire les nausées et les vomissements consécutifs à une opération chirugicale
EN CREME A UNE ACTION ANTIMOUSTIQUE.

Photo
Emblica officinalis, en Thai: "makham pom"
C’est un fruit réputé en Ayurvéda pour sa capacité à rajeunir tonifier le corps . Ce fruit est celui qui contient le plus de vitamine C à l’état naturel. En proportion, sa teneur en vitamine est 20 fois supérieure à celle de l’orange.
Ses actions sont multiples sur la santé :


  • Il réduit l’influence des 3 Doshas et est donc généralement bon pour Vata, Pitta et Kapha.
  • Il a un effet jouvence, régénérant puissant et anti-oxydant naturel.
  • Facilite et régule la digestion.
  • Effet anti-âge, il rajeunit les cellules.
  • Il lutte contre les radicaux libres.
  • Il réduit la sensation de brûlure dans le l’organisme.
  • Il agit par un apport de minéraux essentiels et de vitamines nécessaires à une bonne vision et un bon développement mental.
  • Il a un rôle dans le renforcement du système nerveux, l’amélioration du système digestif, stimule la sécrétion biliaire et aide a résoudre les problèmes urinaires.
  • C’est un bon fortifiant général et il stimule les défenses immunitaires.
  • Utile aussi dans les maladies de peau .
Par ces actions multiples il est devenu depuis des siècles un acteur incontournable de la médecine traditionnelle Ayurvédique et c’est pourquoi on le trouve dans la composition de base de la plupart des préparations ancestrales comme le Chyavanaprash, le Triphala, le Triphala Guggul, le Dhatri Lauha, le Mansyadi vati et le Pathyadighan sans oublier le Rasayna Yog.

Photo
Senna Alata, CANDELABRA, en Thai: "ton soum het"
Histoire
Le Senna alata est originaire d’Amérique du Sud, mais il a été partout planté à des fins médicinales et ornementales et il est désormais pantropical. Dans de nombreux pays, y compris dans la majorité des pays d’Afrique tropicale, il s’est naturalisé et on le considère souvent comme une adventice, c'est à dire une espèce végétale étrangère à la flore indigène d'un territoire dans lequel elle est accidentellement introduite et peut s'installer.
Aussi connu sous le nom de dartrier ou Epi d'or, du fait de ses longs épis jaune-orangé, le senna alata est utilisé en usage médicinal principalement comme laxatif ou comme purgatif, ainsi que dans le traitement des problèmes de peau.
Propriétés
L'extrait de feuilles a été sélectionné pour son importante teneur en K3OS (Kaempferol-3-0-Sophoroside). K3OS, système de protection naturel des plantes contre les irradation UV, est fortement exprimé dans la partie des feuilles exposées au soleil. Il est fixé dans et autour du noyau des cellules des plantes. Sa fonction principale est de protéger les plantes contre les radicaux libres et les dommages de l'ADN induits par les UV, notamment au niveau de l'épiderme des feuilles et du noyau des cellules végétales. Cette capacité à protéger peut s'étendre à l'homme en agissant sur les signes visibles du photo-vieillissement tels que la prévention contre l'altération du microrelief de la peau. Elle aide les cellules à garder leur "jeunesse" face aux effets chroniques du soleil.
Le senna alata est présent dans la crème "Extreme Défense" pour protéger notre ADN des effets des radiations solaires UVA et UVB.
Elle serait très efficace contre les maladies de peau (exzéma surinfecté; ulcères tropicaux, herpès circiné (mycose cutanée) et pour soigner les plaies infectées ou surinfectées. Elle pourrait être utilisée sous la forme de cataplasme des feuilles vertes ou des fleurs écrasées sur la peau. Ses feuilles écrasées délayées dans de l'eau pourraient être utilisées en gargarisme contre les maux de gorge. Le dartrier aurait des propriétés antibactériennes, antifongiques et antitumorales. Elle combattrait efficacement la gale et les tiques.En décoction, elle possèderait des propriétée laxatives.

Photo
Le capsicum, en Thai: "prik", piment, poivrons...
ANTI-INFLAMMATOIRE ET ANTALGIQUE LOCAL.
Connu sous le nom scientifique de Capsicum annuum ou Capsicum frutescens, le capsicum appartient à la famille des Solanacées. La capsaïne qu´elle contient s´avère être la source de la saveur piquante de ses fruits qui sont aussi riches en vitamines A et C, en flavonoïde, en caroténoïde et en fibres alimentaires. Les actions du capsicum Le capsicum est un analgésique local pouvant être utilisé par voie externe. La capsaïne contenue dans cette plante est le principal agent actif qui épuise la substance P contenue dans le nerf en charge de transmettre la sensation de douleur lorsque la peau ou les muscles se blessent. Cette substance provoque d´abord une sensation de brûlure et ensuite une insensibilisation locale. Le capsicum peut en effet diminuer les douleurs dues aux arthrites rhumatoïdes, aux douleurs lombaires ou encore aux douleurs névralgiques. Il soulage également les démangeaisons cutanées, les douleurs névralgiques et agit efficacement sur la neuropathie chronique, une maladie qui affecte les nerfs, ainsi que sur la neuropathie post-zona. Il permet en outre de calmer les douleurs au niveau de la musculature et des articulations. Le capsicum est le plus souvent conditionné en crème ou en lotion qui devront être appliquées sur la peau 4 fois par jour. Mais, il peut aussi être commercialisé sous forme d´emplâtre dans les boutiques chinoises. L´utilisation du capsicum en médecine Grâce à son action lipolytique, le capsicum est préconisée par les diététiciens à ceux qui veulent maigrir. En effet, il aide à éliminer la masse graisseuse et à contrôler le poids. Lorsqu´il est utilisée en usage interne, il favorise la digestion tout en réduisant l´apport en calories. Il insensibilise également les papilles gustatives, pour diminuer l´appétit et stimule la production d´épinéphrine. Le capsicum figure parmi les ingrédients de plusieurs produits amaigrissants, du fait qu´il agit sur le métabolisme, facilite l´expulsion des gaz se trouvant dans l´estomac grâce à son action carminative, stimule la sécrétion gastrique et diminue les spasmes.   S’il est consommé pendant les repas, les substances thermogènes qu’il contient brûlent les graisses. Par ailleurs, cette plante permet aussi de traiter l´ulcère gastro-duodénale car elle tue les bactéries en agissant sur la sécrétion du liquide protecteur qui tapit les parois de l´estomac en aidant au bon développement des cellules situées au niveau de la muqueuse stomacale. Il réduit ainsi de manière significative les symptômes de la maladie. Enfin, le capsicum peut également être utilisé pour traiter les maladies gastro-intestinales car il a les propriétés d´un excellent anesthésique qui permet d´ailleurs de contrôler les saignements.  Conseils d´utilisation du capsicum  A titre indicatif, la dose quotidienne recommandée en utilisation interne est de 200 mg si le capsicum est conditionné sous forme de gélules ou de comprimés. Mais, si vous utilisez la teinture-mère, mélangez 20 gouttes avec 100 ml de teinture de saule et prenez-en une cuillerée à café 3 fois par jour. Dans le cas où vous optez pour l´usage externe, il faut que vous sachiez que le capsicum ne doit pas être appliqué ni sur les blessures ouvertes ni sur les muqueuses. Aussi, étant donné qu´il est assez irritant, il est conseillé de se laver les mains après chaque utilisation avec de l´eau ou, mieux, du lait qui a le pouvoir de fixer la capsaïne. Si vous avez à votre disposition de la poudre de capsicum, évitez de l´inhaler car cela peut provoquer la broncho-constriction. Par ailleurs, la surconsommation de piment de Cayenne pouvant entraîner un cancer de la vésicule biliaire, veillez à ne jamais dépasser les doses recommandées. Dans tous les cas, les femmes enceintes, les femmes qui allaitent et les individus qui sont sous traitement antihypertenseur ne peuvent en consommer.

Photo
ZINGIBER MONTANUM,en Thai " phraie"
Zingiber est un genre de plantes de la famille des Zingiberaceae qui comprend une centaine d'espèces. C'est le genre des gingembres véritables.
Usage externe,Crème
Indication: Soulager la douleur des muscles lisses et entorse de la cheville.
Direction: Appliquer sur la zone touchée 2-3 fois par jour ou en cas de besoin. Avertissement: Les descriptions des produits ne sont pas destinés à diagnostiquer, soigner, traiter ou prévenir toute maladie. S'il vous plaît consulter votre professionnel de la santé si vous pensez que vous avez des conditions et maladies avant d'utiliser des produits.
 Pour usage externe seulement. Ne pas ingérer

Photo
Oroxylum indicum, en Thai: "ton paeka"
Arbre de petite taille ou de taille moyenne, largement répandu en Asie tropicale et atteignant l'Himalaya et le sud de la Chine. Il porte de grandes feuilles multipennées et ses fleurs jaunes à rouges sont pollinisées par les chauves-souris et laissent la place à des cosses de graines géantes en forme d'épée remplies de graines plates et ailées. Les branches et les cosses tombées de l'arbre lui ont valu des noms populaires tels que l'horreur de minuit et la plante aux os cassés. Les jeunes cosses de graines immatures sont comestibles après torréfaction et populaires au Laos et en Thaïlande. Les feuilles sont aussi utilisées comme légume. Les graines et l'écorce sont utilisées dans la médecine occidentale et traditionnelle pour traiter de nombreuses maladies. Il constitue aussi une plante ornementale populaire.
ANTICANCER, AEROPHAGIE, DIGESTION

Photo
Le mangoustanier (Garcinia mangostana), EN THAI: "MANGKHOUT"
Une espèce d'arbres du genre Garcinia, famille des Clusiaceae.
Il existe d'autres espèces de mangoustanier qui fournissent des fruits comestibles, les mangoustans. Ils sont originaires d'Asie du Sud-Est Java, Bornéo, Sri Lanka, Thaïlande, pays dans lesquels les mangoustans se trouvent sur les marchés, on en cultive aussi en Amérique du Sud en Colombie.
Le mangoustan est un fruit arrondi violacé de la taille d'une balle de golf à la peau épaisse (très amère), appelé péricarpe, renfermant une chair blanche divisée en 5 à 6 quartiers. Le goût fin est un mélange d'acidité et de sucré. Les mangoustans sont des fruits très appréciés en Asie et en Afrique centrale pour leurs propriétés curatives.
Le mangoustan est un des fruits les plus riches en antioxydants naturels, dont au moins 40 xanthones. C'est dans le péricarpe du fruit que ceux-ci sont concentrés. On a répertorié environ 200 xanthones sur terre. Les xanthones font partie des antioxydants les plus puissants que l'on connaisse. Plus de 30 fois plus puissants que le thé vert.
Le mangoustan révèle une histoire longue et riche. Le mangoustan pousse en abondance en Asie du Sud-est et est communément appelé «La Reine des Fruits» ou  «Le Fruit des Dieux». Le mangoustan est utilisé depuis des siècles tant pour se nourrir dans les médecines traditionnelles, le mangoustan a été pendant longtemps inconnu en occident.
Pourtant depuis plusieurs siècles on connait les bienfaits du mangoustan dans les médecines traditionnelles.

  • Aux Philippines: Le mangoustan se consommes sous forme de thé pour contrôler la fièvre et soulager muscles et articulations endolories.
  • En Indonésie: Les dentistes utilisent le mangoustan pour contrôler la douleur.
  • En Thaïlande: Le mangoustan à prouvé son efficacité contre les infections et problèmes de peau.
  • En Inde et  en Chine: Le mangoustan est un antimicrobien et antiparasitaire reconnu.
  • En Amérique du Sud: Le mangoustan est un thé utilisé comme tonique contre la fatigue, les baisses d’énergie et la déprime.
Il y énormément d’applications ancestrales utilisant les bienfaits du mangoustan pour la santé.
Grâce aux Xanthones bénéfiques du mangoustan, l’organisme se détoxine:

  • Le vieillissement cellulaire ralenti.
  • Le système immunitaire s’améliore.
  • Le système digestif s’optimise.
  • Le système cardio-respiratoire reste en bonne santé.
  • L’appétit et le métabolisme se régularisent
  • La cicatrisation est meilleure.
  • Le système ostéo-cartilagineux et articulaires est protégé.
  • Le sommeil et la gestion du stress s’améliorent.
Le mangoustan est un véritable miracle de la nature à découvrir absolument…

Photo
LISTEA CUBEBA, LITSEE CITRONNEE.
Origine :ChineL'histoire Originaire de Chine et d’Indonésie, la Litsea Cubeba, plus connue sous le nom de verveine exotique aurait des vertus aromatiques calmante, sédative et anti-inflammatoire ; Autant de qualités qui on fait sa popularité au cours des siècles.
Ce petit arbuste tropical principalement cultivé en Asie du Sud-Est produit l’Huile Essentielle de Litsea Cubeba Bio. Son parfum fruité et suave, rappelant le citron avec en arrière plan une légère note florale entre dans la composition de parfums hespéridés.
Elle aurait des vertus thérapeutiques capables de vous plonger dans un long sommeil réparateur.


Photo
Oryza sativa Riz cultivé asiatique Oryza sativa est, parmi les différentes espèces de riz, celle communément connue sous le nom de "riz asiatique". Oryza sativa pousse au niveau de la mer et jusqu'à 2 000 mètres d'altitude, avec une tige pouvant atteindre une longueur totale de 6 mètres.

L'huile d'écorce de grain de riz asiatique a de nombreuses vertus médicinales.

Photo Le Cucumis Sativus, en Thai: "TENG KWA"

Comcombre Asiatique
Cucumis sativus serait originaire d’Asie, plus précisément des piémonts du sud de l’Himalaya. On y trouve encore à l’état sauvage Cucumis sativus var. hardwickii (Royle) Gabaev (synonyme : Cucumis hardwickii Royle), qui est considéré comme son ancêtre probable. Il possède de petits fruits très amers et épineux et il est entièrement compatible avec Cucumis sativus. Mais certains auteurs pensent que la var. hardwickii dériverait de la forme cultivée et serait échappée des cultures.
Le concombre serait cultivé en Inde depuis au moins 3000 ans, et dans l’est de l’Iran et en Chine depuis probablement 2000 ans. La Chine est considérée comme un centre secondaire de diversité. Le concombre est arrivé en Europe avant le début de notre ère, et a été introduit dans le Nouveau Monde par les tous premiers voyageurs et explorateurs. Il est probablement parvenu en Afrique tropicale d’abord par l’ouest avec les Portugais. Aujourd’hui le concombre est cultivé dans le monde entier. En Afrique tropicale, on le trouve sur tous les marchés urbains et il est commun dans la plupart des supermarchés. Propriétés et bienfaits du concombre Renfermant plus de 96% d’eau, le concombre est avant tout une plante très rafraîchissante. Aussi, il est très utilisé dans le monde de la cosmétique pour s’hydrater la peau. Cette propriété lui vaut aussi une place importante dans le monde culinaire. De plus, il est diurétique, reminéralisant et dépuratif. Ces propriétés conviennent parfaitement à la santé du sang. Très riche en vitamine C, la pulpe du concombre compose de nombreux soins de visage comme les crèmes antirides et les produits hydratants. Elle a également des propriétés adoucissante, astringente, nourrissante, régénératrice, assainissante et adoucissante. Aussi, elle est très appréciée des peaux grasses.
Enregistrer un commentaire

Billets de collection